• Image de fond du blog

    Dernières actualités

     
    18/01/2016 - Concours : Les hordes tartares sont proches
     
    13/01/2016 - Le Samovar de Michel Strogoff
     
    04/12/2015 - Voyagez en musique avec Thylacine
     
    23/11/2015 - Préparez votre voyage !
     
    07/11/2015 - Le train des 24 heures
    Image © Sebastian Unrau
  • Concours :  Les hordes tartares sont proches

    Concours : Les hordes tartares sont proches

    Le 18/01/2016 - Vous êtes nombreux à vouloir partir sur les traces du célèbre Michel Strogoff. De Moscou à Irkoutsk, il semble que vous soyez soucieux de vouloir atteindre la Sibérie orientale pour prévenir le frère du Tsar que les hordes grondantes des tartares sont proches. Menées par le félon Ivan Ogareff, elles sont si proches qu’il vous semble les entendre la nuit dans votre sommeil. Voici comment Michel Strogoff lui-même en parle : « Les champs, foulés du pied des chevaux, montraient que les Tartares y avaient passé, et de ces barbares on pouvait dire ce que l'on a dit des Turcs : « Là où le Turc passe, l'herbe ne repousse jamais ! ». Le grand départ se fera dans une dizaine de jours, ne l’oubliez pas !

    Image © Asgeir Pall Julliusson
  • Le Samovar de Michel Strogoff

    Le Samovar de Michel Strogoff

    Le 13/01/2016 - Afin de commencer cette année 2016 dans la joie, la bonne humeur et surtout en pleine Russie, les Éditions du Samovar lancent un jeu-concours exceptionnel : Le Samovar de Michel Strogoff. Cette nouvelle aventure débutera demain, jeudi 14 janvier, et ses péripéties prendront fin le 28 du même mois. En vous rendant sur la page dédiée à cet événement, vous pourrez courir la chance de remporter l’un des deux lots que nous mettons en jeu. Il s’agit d’un exemplaire de la célèbre œuvre de Jules Verne, Michel Strogoff, accompagné de quelques surprises. N’attendez plus et tentez d’être l’une des deux personnes qui sera tirée au sort pour parcourir la grande Russie au côté du plus célèbre courrier du tsar !

    Image © Dorel Gnatiuc
  • Voyagez en musique avec Thylacine

    Voyagez en musique avec Thylacine

    Le 04/12/2015 - Aujourd’hui, c’est un voyage sonore que nous souhaitons partager avec vous. Une expérience exceptionnelle pour un résultat mystique et clairement inoubliable. Le musicien Thylacine vient effectivement de sortir son tout premier album, Transsiberian, qu’il a composé… alors qu’il voyageait à bord du Transsibérien ! Nous sommes convaincus que si vous êtes ici, c’est que vous avez le goût de l’aventure, de la découverte et du voyage onirique, alors laissez-vous porter par une musique enivrante.

    Image © Thylacine
  • Préparez votre voyage !

    Préparez votre voyage !

    Le 23/11/2015 - Il n’y a pas à dire, un voyage, ça se prépare. Après tout, vous n’avez pas envie de finir pieds nus sur l’Oural, à mille mètres d’altitude avec pour seul défense un samovar, votre billet de train et une paire de pantoufles en poil de mouflon des neiges. En tout cas, c’est ce que nous nous sommes dit avec la fin de notre appel à textes. Nous avons donc créé un nouveau parcours découverte intitulé « itinéraire » qui vous permettra d’en apprendre plus sur le trajet du Transsibérien et les plus grandes villes de son parcours. La première étape de ce parcours se fera grâce à une carte interactive ! On ne vous en dit pas plus et on vous invite tout simplement à partir à la découverte… Pour vous motiver, pensez à l’Oural et aux poils de mouflon des neiges…

    Image © Alexander Atoyan
  • Le train des 24 heures

    Le train des 24 heures

    Le 07/11/2015 - Au moment de la fondation des Éditions du Samovar et du lancement de notre appel à textes, nous avions la conviction que le train avait la force de susciter un imaginaire puissant et florissant. Il nous semblait que derrière chaque wagon se dissimulait une véritable tour d’ivoire prête à éclater et à emporter dans un mouvement sans saccades auteurs et lecteurs. Des deux lignes parallèles qu’il sillonne sans relâche, le monstre de fer fend le silence comme la plume le mutisme d’une page blanche.

    Ce potentiel, saisi depuis les origines de la mécanique ferroviaire, a récemment été capté par nos cousins québécois à travers l’expérience « Les 24 heures du roman ». Célébrant les 400 ans de l’arrivée de l’explorateur Samuel de Champlain en Ontario, un groupe d’écrivains francophone s’est lancé le défi d’écrire un roman à bord d’un train en l’espace de 24 heures. Au total, 24 écrivains professionnels, originaires de France, d’Ontario et du Québec ont donné corps au livre Sur les traces de Champlain – Un destin extraordinaire en 24 tableaux publié aux éditions Prise de Parole.

    Une entreprise aussi saisissante que le fouet du vent jeté par un train lâché à pleine vitesse. Une raison de plus pour attendre de notre côté avec beaucoup d’impatience les textes qui nous parviendront d’ici le 23 novembre !

    Image © Editions Prise de Parole
  • Vapeurs inspiratrices : La Cache de Boltanski

    Vapeurs inspiratrices : La Cache de Boltanski

    Le 26/10/2015 - À peine vous lancez-vous dans un projet qu’il vous semble voir, à chaque coin de rue, dans la moindre discussion et à la moindre page qui se tourne une référence, une allusion, quelque chose. C’est un peu ce qui s’est produit avec La Cache, de Christophe Boltanski, paru aux Éditions Stock. Dans ce livre, Niania, l’arrière-grand-mère russe de l’auteur, fugue pour rejoindre son amant à Paris. Nous ne pouvions passer à côté de l’occasion de vous partager deux extraits donnant moult détails sur le « samovar »…

    « De Niania, je ne connais que son samovar. Un objet emblématique qui incarne le mythe fondateur de la tribu. Le totem des Boltanski. Dans mon souvenir, il était autrefois posé en évidence dans le vaisselier de la salle à manger. […] Contrairement au mât totémique qui, pour Freud, est un substitut du père, il s’agit ici d’une figure féminine tout en rondeurs, avec un corps ventru, deux anses torsadées et un piédestal crénelé pour accueillir la théière. Ou du moins, androgyne, avec son minuscule robinet d’où il ne sort plus aucun liquide. Source de chaleur, instrument de partage, il symbolise l’âtre, et par extension, le foyer, le groupe, l’ancêtre, mais aussi le déracinement, le pays oublié, les êtres chers qui ont été abandonnés. Un dépouillement. » P.65-66

    « Elle [Niania] n’était, apparemment, pas encore majeure. Pour pouvoir voyager, elle changea sa date de naissance sur son passeport. Avec ses faux papiers, elle redoutait d’être arrêtée à chaque passage de frontière. Son samovar étant trop volumineux pour tenir dans une valise, elle devait l’avoir sous le bras, à sa descente du train, à Paris. David l’attendait sur le quai. Il avait oublié qu’elle était aussi jeune. Elle mit aussi quelques instants avant de le reconnaître. » P.67

    Image © Editions du Seuil
  • Attention : Forte affluence sur le quai

    Attention : Forte affluence sur le quai

    Le 19/10/2015 - L’occasion est toujours bonne de sortir le samovar et de se réunir autour d’une bonne tasse de thé fumant, qui plus est lorsque la météo sombre dans une déprime pré-hivernale. Quand nous avons lancé le site internet, il y a une semaine, nous n’osions pas espérer un tel engouement autour de notre projet éditorial. Pourtant, l’appel à textes a été partagé une centaine de fois en l’espace de quelques jours, notre page Facebook suivie par plus de 400 personnes et le site consulté des milliers de fois. Le Transsibérien a stimulé votre imaginaire et nous gageons qu’il continuera à le faire au cours des prochaines semaines.

    Ne perdez pas de vue que le Transsibérien n’est pas qu’une ligne de chemin de fer, c’est aussi une aventure sociale enrichissante, alors parlez-en autour de vous !

    Image © Prokudin-Gorskii Collection/LOC
  • Dimitri, bergamote et sifflements

    Dimitri, bergamote et sifflements

    Le 13/10/2015 - Il déambule de wagon en wagon, siffle l’air qui lui chante et stimule l’odorat des voyageurs par sa forte odeur de bergamote. Dimitri, le contrôleur, se balade sur le site des Éditions du Samovar depuis hier soir. Kévin Cœur-Joly, notre illustrateur, a dressé les premiers traits de ce personnage secondaire de notre futur ouvrage. Dimitri fera certainement de nouvelles apparitions d’ici au Salon du livre de Paris en mars 2016.

    Restez connectés pour en apprendre plus sur cette figure énigmatique de notre projet.

    Image © Kévin Coeur Joly
  • Premier coup de sifflet

    Premier coup de sifflet

    Le 11/10/2015 - L’équipe des Éditions du Samovar est extrêmement fière d’ouvrir les portes de son site internet. Au cours des prochaines semaines, celui-ci sera amélioré, complété et fera même appel à la collaboration des visiteurs afin de nourrir l’imaginaire entourant le Transsibérien. Les lecteurs auront ainsi l’occasion de se familiariser avec le thème et pourront même, s’ils le souhaitent, participer à l’appel à textes qui sera mis en ligne d’ici quelques jours.

    Le premier coup de sifflet est lancé, préparation de l’embarquement.

    N’oubliez pas vos billets et vos sous-vêtements.

    Image © Andrea Boldizsar